Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le journal de sandra

spotlight

17 Mars 2016, 14:46pm

Publié par sandra

spotlight
spotlight
spotlight
spotlight
spotlight
spotlight
spotlight
spotlight
spotlight
spotlight

Hier soir je suis allée voir Spotlight, un film qui colle plus que jamais à l'actualité et qui me touche directement. Une affaire impliquant des prêtres pédophiles révélée par des journalistes du Boston Globe au début des années 2000. Ils voulaient dénoncer la complicité malveillante des instances religieuses, qui avaient payer pour faire le silence auprès des victimes. ce film en dehors du scandale, nous fait pénétrer dans l'investigation journalistique.

Adapté de faits réels, Spotlight retrace la fascinante enquête du Boston Globe, couronnée par le prix Pulitzer, qui a mis à jour un scandale sans précédent au sein de l’Eglise Catholique. Une équipe de journalistes d’investigation, baptisée Spotlight, a enquêté pendant 12 mois sur des suspicions d’abus sexuels au sein d’une des institutions les plus anciennes et les plus respectées au monde. L’enquête révèlera que L’Eglise Catholique a protégé pendant des décennies les personnalités religieuses, juridiques et politiques les plus en vue de Boston, et déclenchera par la suite une vague de révélations dans le monde entier.

Ce film a reçu récemment l'oscar du meilleur film et du meilleur scénario.

Sans rentrer dans le détail de ma vie, cela a provoqué une onde de choc, réveillant des traumatismes non vraiment mis à jour.

Ayant été dans une école religieuse de nombreuses années et ayant été élevé dans la pratique de la religion catholique, j'ai dû voir de près la brutalité gratuite de certains prêtres. Il est vrai que l'éducation dans son ensemble tranchait avec le laxisme ambiant actuel mais je ne pense pas qu'un homme vouant sa vie à l'amour de son prochain puisse se comporter de cette manière. Si il y a un endroit dans le monde ou on devrait être protéger de la méchanceté, de la haine et des abus en tout genre, c'est bien en compagnie de ces hommes ou de ces femmes. Et quand on s'aperçoit qu'on a été dupé, sali et abusé, la colère et la haine font leur apparition .... sentiment humain condamné par l'église comme étant des péchés, mais compréhensible et que j'ai souvent confessé. Je n'ai malgré toute cette colère jamais été tenter de faire justice et celle-ci s'est transformé en amour de l'autre. cette amour je le garde pour ceux qui veuillent bien l'accueillir mais jamais pour ces gens bien pensants.

Commenter cet article