Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
le journal de sandra

dalida

18 Janvier 2017, 11:44am

Publié par sexysandra

dalida
dalida
dalida
dalida
dalida
dalida
dalida
dalida

superbe moment hier en bonne compagnie merci olivia, un très bon film qui devrait être récompensé en temps voulu qu'illumine pendant 2h la belle actrice  Sveva Alviti qui a réincarné la chanteuse. Elle tient la scène tout le film avec émotion et réalisme. La réalisation est sans reproche, le casting très bien fait, de superbes images au service d'une grande chanteuse.

Je ne connaissais pas grand chose de Dalida au moment de la sortie de ce film, ni de sa vie, ni de ses chansons que l'on connait tous pourtant. Je n'ai jamais acheté un de ses disques, je regardais ses prestations lors de ses passages dans les émissions de variétés. Je suppose que c'est ce destin torturé et sa fin tragique qui m'ont inspiré tant de mélancolie, j'ai toujours été sensible aux destins tragiques, ces âmes torturées, ces hommes et femmes qui refusent la vie pour se soulager d'un poids insupportable. J'ai l'impression de les comprendre tant la vie est dure et la mort tellement douce comme elle le dit à un enfants dans le film.

Paradoxe car elle ne réclamait qu'à être heureuse mais que la vie et son destin lui ont refusé. L'envie d'être une mère, une femme ordinaire. J'ai retenu ce que lui dit son psy, quand elle prétend à une vie normale il lui rétorque qu'elle n'est pas une femme ordinaire, qu'elle n'est pas inutile et qu'elle donne de l'espoir à des milliers de gens.Ce à quoi elle répond, et à moi qui m'en donne ?. Cela m'incite à penser que nous sommes tous sur terre pour rendre une vie meilleure pour quelques uns, il faut sans doute chercher ceux et celles qui peuvent recevoir ce don de nous.

Elle disait que le dimanche lui faisait peur, j'ai toujours eu des coups de blues le dimanche, et cela m'a rapproché d'elle. Ayant peur de cette journée disant qu'elle mourrait sans doute un dimanche, elle invitait toujours du monde chez elle. Elle a devancé cette prédiction en décidant de partir la veille d'un dimanche. La fin du film ou elle se prépare à vivre cette soirée seule après avoir donner à manger à son chien, est bouleversante. 

Je me suis régalée également avec les décors et surtout ces costumes d'une autre époque, de mon époque ! Et surtout émerveillée devant ces robes tellement féminines que je rêve de porter un jour. 

Bref beaucoup de choses à dire sur ce film, sur ce destin tragique que je conseille vivement de voir ... avec quelques mouchoirs. Même si vous n'aimez pas la chanteuse vous aimerez ce film.

Trois chansons qui pour moi, sont des plus émouvantes (je suis malade, avec le temps qui ne sont pas ses chansons et pour ne pas vivre seul qui est la dernière du film) et une un peu plus joyeuse mais qui résume assez bien cette envie d'être libre et heureuse comme une revendication (laissez moi chanter)

 

Commenter cet article

Sophie Chesterfield 24/01/2017 22:48

Dalida était une femme magnifique, elle m'a toujours fait rêver.
Quant au film, il s'est fait carrément descendre par "le masque et la plume"...

Les Caprices d'Iris 19/01/2017 18:54

Hello, merci de ton commentaire.
Je n'ai pas vu le film, je ne lis que de bonnes critiques !

sandra 25/01/2017 16:36

il faut vraiment le voir , merci de ton commentaire également